Sandra et Jean-Noël en Orient
15Jan/149

Myanmar, Bagan

Le pickup censé passer nous prendre à 6h30 pour nous amener au bus de 7h passe nous prendre à 7h12. Pas de problème, le bus esten retard. Il arrive vers 7h34, c'est à ce moment que l'on quitte la région du magnifique lac Inle.

Notre premier temple à Bagan, c'est la gueritte où on paye l'entrée au site. Ce qui est marrant, c'est que Clément, il y a deux mois, a payé 10$. Sur la pancarte des prix, l'autocollant d'un chiffre 5 a été collé sur le 0 du 10... bienvenue à Bagan, faut que tu payes faut que tu crache, pas possible que t'en réchappe nous sommes le gouvernement qui rappe tout! C'est une vrai manne financière, qui ne profite qu'à très peu. Car même les rénovations des temples sont faites n'importe comment. On ne parle pas de la gueule de la ville.

Vous l'aurez compris, on commence par les points négatifs, mais pour être franc, ils sautent plus vite aux yeux qu'ailleurs.

En ce qui concerne les hôtels, l'inflation suit celle du Zimbabwe, c'est fois trois par rapport aux différents guides, et 5 fois plus cher qu'en Thaïlande. Very good room for you my friend, with hot water. Ben en fait non. On n'est pas spécialement regardant sur le confort. En revanche, quand on a  l'impression de se faire arnaquer, on est beaucoup plus sévère. On paye 35$ par nuit pour une chambre très loin de valoir ce prix, il y a 30 chambres dans l'hôtel, qui est plein, faites le calcul. Les employés de nuit dorment sur des fauteuils inconfortables, les cuistos du petit dèj font frire les oeufs par terre, tout se délabre, et les proprio n'en ont sûrement rien à foutre...

L'empreinte du gouvernement corrompu nous a paru tellement évidente, qu'on se dit que si on aurait su on aurait pas venu!

Bon, ça c'est dit, maintenant passons au reste. Après un trajet long et fatiguant, mais plutôt intéressant et ces premières impressions quelques peu mitigées, on retrouve Louana et Bruno dans un petit resto pas mal : Schwe Moe. Ça va tout de suite mieux, en leur compagnie on ne voit pas le temps passé. On se dit qu'on se ferait bien le lever de soleil sur un temple le lendemain. Pas de problème, Louana organise tout, entre 2 gorgées de mojito, un vrai tour operator.

On prend le taxi à 5h45 devant leur hôtel, direction une pagode bien placée sur laquelle on peut monter. Il y a déjà du monde et ce n'est pas fini. On grimpe des escaliers très pentus et une fois en haut, il faut l'avouer, la vue est magnifique, jugez par vous même ! Après 200 photos pour saisir Le moment, on redescend.

Ensuite on retourne dans le bled pour louer des vélos, et là surprise, ça coûte rien, et c'est sûrement le meilleur moyen de voir beaucoup de choses, et de se perdre dans les chemins fréquentés par les chèvres, et du coup d'en voir encore plus. On tombe sur deux grands temples assez peu fréquentés, on décide de revenir dans le deuxième pour le coucher de soleil, car on peu montrer dessus. On fait une pause à l'ombre d'un bosquet en attendant que le soleil descende un peu, puis on retourne au temple prévu. Des enfants nous propose des dessins à 1 000 000 de dollar, des livres et des cartes postales à vendre. On n'en achète pas et on leur dit de revenir dans quelques années après avoir été à l'école. Sandra refuse une offre pourtant intéressante, un dessin pour 2 million de dollars... les enfants à défaut de vendre beaucoup, rigolent avec les touristes.

Le coucher de soleil, bien que joli, d'égal pas le lever. On rentre en vélo à l'hôtel et on en profite pour se débarrasser de la poussière ambiante. On retrouve Louana et Bruno dans le même resto que la veille. Demain, nous partons vers Pyin Oo Lwin, à deux heure de Mandalay, avec pour but d'aller à Hsipaw vers l'est. Eux aussi prévoient de faire plus ou moins le même trajet, il est donc fort possible, et nous le souhaitons, que nous les revoiyons.

Pour conclure sur Bagan, on peut dire que c'est magnifique, cette plaine recouverte de temples, de terre aride et de végétation basse, bordée à l'ouest par une grande rivière est inoubliable. Par contre, la façon dont est géré le tourisme est plutôt désagréable et très grippe sous... Cela sert principalement le gouvernement, donc nous ne pouvons pleinement conseiller de visiter cet endroit pourtant très joli.

Intro censurée par la très sévère rédactrice en chef pour cause de psychédélisme ridicule trop exacerbé :

Nyang Schwe, 5h50, All Along the Watchtower de Jimi Hendrix nous réveille. Après une douche chaude bienfaitrice, des toasts à l'omelette aux légumes finissent de nous réveiller. Il est 6h27. Le tuktuk doit passer nous prendre à 6h30 pour nous emmener au bus de 7h pour Bagan  Jusque là tout va bien. La ville, encore accrochée à ses songes commence à frémir. L'odeur de la terre humide de rosée nous parvient, en même temps que la voix des cuisiniers de rue attirant les chalands vers un plat de riz aux haricots. L'attente se prolonge, nous plongeant dans le doute. Bientôt, l'odeur de la terre humide sera remplacé par celle de café d'une terre trop souvent torrefiée par un soleil impitoyable. Jusqu'ici tout est en doute. À 7h12 presque à l'heure, le tuktuk arrive. Jusque là tout va mieux. Le bus arrive à la station en même temps que nous, à 7h19. On charge les sacs, on embarque, l'horloge du chauffeur indique 19h32 a.m. Après ça tout va mieux.

Sandra et Jn

 

Commentaires (9) Trackbacks (0)
  1. des photos à couper le souffle tellement elles sont belles !!!
    parrain tu fonds à vue d’oeil 😉 !!! ça doit être le side kick

    gros bisous de nous 3

    • parrain a surement au moins perdu 7-8 kg depuis le debut du voyage, on ferra a nouveau le point sur la balance de retour en thailande… a suivre ou pas…
      je pense aussi que le side kick est vachement efficace 🙂

      gros bisous a vous

  2. Majifique comme le dirait si bien Blondie. Chouette chouette man.

  3. Très joli coin ! dommage pour les montgolfières qui « bouchent » le paysage mais en lien avec le tourisme qui profite à la junte surement.
    Sinon ça fait plaisir car enfin une photo avec de la bouffe, on peut voir ce que vous mangez ^^.
    Bon route
    Auré et Alex

    • La bouffe etait pas le meilleur en birmanie, d’ailleurs on a pas beaucoup mange du coup.
      Gros bisous
      Jeanno et Sandra

  4. Bonjour sandra
    Sandrine nous a transmis ton message
    Je suis heureuse pour toi,merci pour votre blog les photos sont superbes cela nous fait rêver
    Bonne continuation dans cette merveilleuse aventure que de souvenirs pour vous
    Bizzz Sandrine B

    • Coucou!
      contente que ca te plaise.
      Le voyage continue theoriquement jusqu en aout-septembre. On a encore du boulot!
      Bisous et plein de bonnes choses pour vous

  5. Your’s is a point of view where real inectliglnee shines through.

  6. "All I know is, Harper is the most evil, corrupt P.M. in the history of this Nation. I can't even find the words, to express my disgust for Ha;qur.&peotryou seem to be finding the words with not much problem.


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant