Sandra et Jean-Noël en Orient
18Mar/143

Laos, 4000 îles

On quitte Banlung avec Bruni et Peter, les deux portoricains rencontrés lors du trek, ainsi que Shaila et Francesco, un couple d'italiens. L'objectif est d'aller dans les 4000 îles, et plus précisément à Don Det. Les 4000 îles, c'est un archipel sur le Mekong, au Laos, prêt de la frontière cambodgienne.

Le bus pour passer au Laos nous offre une pause aussi inattendue que longue à Steung Treng, ville mondialement reconnue pour son manque d'intérêt. Avant de repartir, le chauffeur essaie de nous arnaquer de trois dollars par personne pour le bateau que l'on doit prendre pour rejoindre Don Det. On maintient que l'on ne paiera pas, car c'est déjà inclus dans le prix du ticket (on l'a fait écrire par habitude sur le ticket). Finalement, pour ne pas perdre la face, il fait semblant de téléphoner, et il nous dit que c'est bon...

Ce n'est que le début, car la frontière nous réserve quelques surprises. Un type nous prend dès la sortie du bus pour nous faire faire les papiers, il essaie donc de nous faire payer plus que nécessaire. On refuse cordialement, il n'est pas content, je le comprends, c'est pas agréable les gens qui ne veulent pas se faire arnaquer... Ensuite on se dirige vers le guichet de sortie du pays. Le tampon de sortie du Cambodge, c'est 2$ car "c'est dimanche", puis le visa laotien c'est 31$ au lieu de 30 car "frais de dossier", enfin, le tampon d'entrée au Laos, c'est 2$ car "c'est 2$..." bref, une belle brochette de connards fonctionnaires corrompus. Notre bus reste au Cambodge, un autre bus est censé passer nos prendre du côté Laos. On attend, on attend, longtemps. On se demande si on s'est pas fait avoir, et bien non, un minibus arrive, et nous emmène sans encombre au bateau, qui lui même nous emmène rapidement sur Don Det.

On trouve des bungalows pas chers, et on reste trois nuits. On occupe nos deux journées à faire du vélo, voir des chutes d'eau, et faire du bateau ou la sieste. La température est cependant très chaude (supérieur à 35°c).

Ensuite, on quitte ces très agréable îles pour aller vers Kiet Nung, dans le parc Xe Pian, pour faire un trek, un de plus !
Une fois arrivés au village, le seul habitant parlant anglais nous explique que les treks ne sont plus aussi sauvages qu'avant. Le village reste réputé pour ses mahouts et éléphants. Nous prenons donc un petit bungalow au bord de la prairie humide et les regardons évoluer avec aigrettes et hérons. Demain, on prends la route pour Paksé.

La suite au prochain épisode,

Jn

Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. Ca fait rêver toute ces photos, ce soleil, cette chaleur. Bon ok, sauf les fonctionnaires « pointilleux ».
    Oui j’ai trouvé le pêcheur (mais je dis pas pour que les autres le trouve aussi ^^). cock tall… si j’avais pas le contexte, je me demanderais dans quel genre de bar vous allez et ce que vous y faîtes ;).
    Et rahhhh, j’ai envie d’un vrai riz gluant !
    Bises à tous les deux et bonne continuation !

  2. Par un matin pluvieux à Vancouver, un délice vos photos

  3. Hi, i think that i saw you visited my website so i came to
    “return the favor”.I’m attempting to find things to enhance my
    website!I suppose its ok to use some of your ideas!!


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant